Le Collectif Interassociatif Sur la Santé n’existe plus depuis le 21 mars 2017, s’étant transformé en Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé… dont le nom d’usage est France Assos Santé : jusqu’au lancement de son propre site, en cours de création, retrouvez ses actualités sur leciss.org

AA - +

RECHERCHE

Accueil > S'informer/Echanger > Discussions en cours > Le dossier pharmaceutique, outil de santé publique

Développé par le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (CNOP), le "dossier pharmaceutique" (DP) est un outil professionnel de santé publique à destination des usagers d’officine et dont l’objet est de sécuriser la dispensation des médicaments. L’enjeu premier de la mise en place du dossier pharmaceutique est de lutter contre la iatrogénie médicamenteuse.

Le CISS a mené une étude sur la perception du public du « dossier pharmaceutique » et sur les modalités d’ouverture et d’utilisation qu’en ont celles et ceux qui en sont détenteurs.

A lire également : notre communiqué de presse "Le dossier pharmaceutique gagne à être connu".

Ma liste de pharmacie

Objet : Pour sauver la sécu : Ma liste de pharmacie

Ceci n’est pas un spam mais un espoir citoyen :

Je suis médecin généraliste, à la retraite depuis peu.

Lors de mes visites à domicile, le soir ou la nuit, j’ai très souvent trouvé dans l’armoire à pharmacie familiale de quoi soigner mes patients sans qu’ils aient à se rendre à la Pharmacie.
De là m’est venue l’idée simple, qu’en consultation à mon cabinet, bien souvent j’aurais pu les soigner avec le stock familial indiqué sur une liste.
Si j’avais eu cette liste, la sécu, donc tout le monde, aurait fait des économies.
Cette liste est l’inventaire des médicaments en votre possession avec leur quantité et leur date de péremption.

Si cette idée vous intéresse, vous pouvez :

1 Trouver un modèle de liste de pharmacie, à remplir le mieux possible sur le site: malistedepharmacie.fr

2 Avoir de plus amples précisions sur ce projet et prendre contact avec moi sur le site suivant : malistedepharmacie sur Facebook

3 Utiliser consciencieusement Ma liste de pharmacie en l’amenant régulièrement, mise à jour à votre médecin et… adresser ce mail à toutes vos connaissances

Docteur Etienne SCHWOB

bien vu

Quand je voyais le stock de médicaments de mes parents ( loin de moi) avec la même DCI sous des noms différents ,des antalgiques, anti-inflammatoires ou antibiotiques je leurs disais de faire une liste pour la pharmacie. Je n'ai jamais pensé au médecin.
félicitation !!
Cependant ce n'est pas gagné car il leur faut prendre un peu de temps pour le faire et ils ne l'ont jamais pris. De plus il n'ont pas d'ordinateur.

L'idée est à développer moins de gaspillage par méconnaissance.
merci

Bonne idée !

Bonne idée ! Que les généralistes l'utilisent et arrêtent de re-prescrire ce dont les patients disposent encore chez eux !

La prévention et l'éducation videraient les placards

Monsieur, cela fait bien longtemps que nous sommes nombreux à dénoncer les placards remplis de médicaments et à rendre compte que les responsables sont : les patients, les médecins, les pharmaciens ainsi que les infirmières qui viennent à domicile. Vous pouvez partager vos responsabilités. D'autre part, il serait bien plus intéressant de mettre en place un système de prévention de la santé qui passerait par l'éducation des enfants ainsi que leurs parents , les généralistes étant les mieux placés pour ça. Faire autant d'années d'études pour prescrire ces saloperies dans un schéma du style: un symptôme ,un médicament est résolument à l'envers de ce que nous attendons. Les médecins devraient être payés un peu plus pour nous maintenir en bonne santé( comme en médecine chinoise) avec une bonne formation sur l'alimentation.. On ne devrait pas avoir besoin d'aller voir un nutritionniste. Utopique semble t'il; il faudrait commencer à changer les mentalités et l'éducation à la santé...

et le pharmacien il vit de

et le pharmacien il vit de quoi ?

il vit de quoi ?

Donc on laisse comme ça... faudrait pas qu'on trouve une autre soluçe... non non non.... pas possible sinon ils ne vont plus vivre les pharmaciens.

Médoc générique au même prix que l'original

On m a imposé le générique alors que l'original est au même prix.

Don de moelle aide

Bonjour à tous, je ne sais où poster, je ne trouve nul part mon sujet que voici : On parle de donner pour la vie mais on ne parle jamais des risques encourus pour le donneur et ils existent. Je veux de l'aide et des explications concernant le don de moelle osseuse. Le médecin se permet de choisir la méthode de prélevement sans m'avoir rencontré et a arrêté une date d'intervention sans moi. Là, on ne pense qu'au malade et c'est un scandale. Et moi je veux la sécurité pour moi aussi. Je ne veux pas faire partie des statistiques. Peut-on débattre de ce sujet, s'il vous plait, je n'ai pas beaucoup de temps pour me protéger avant l'intervention.
Merci à tous de votre intérêt.

Don de moelle osseuse

Bonjour. Nous avons bien pris en compte votre commentaire et nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre collectif. Nous vous invitons à visiter le site d’information sur le don de moelle osseuse financé et géré par l’Agence de la biomédecine : http://www.dondemoelleosseuse.fr/. Notamment leur page "Se renseigner près de chez moi" :http://www.dondemoelleosseuse.fr/me-renseigner-pres-de-chez-moi/
Bien cordialement.

La Santé, marché libre et concurrentiel...?

La Santé peut-elle devenir un marché libre et concurrentiel comme le chocolat ou l'automobile?
La puissance et les gloutons de l'industrie financière n'auront-ils de cesse que de s'engraisser toujours plus?
La simple conscience morale ou le pouvoir des Etats sont-ils suffisants pour modérer cet appétit financier?
Mais au-delà, quels sont les moyens financiers qui sont dévolus aux laboratoires qui engagent des fonds importants dans cette recherche, surtout lorsque la recherche n'aboutit pas, soit par non succès de la vie explorée, soit par blocage de cette voie par les organismes régulateurs (HAS ou FDA) parfois sans raison objective.
Des chercheurs qui cherchent, on en trouve!
Des chercheurs qui trouvent, on en cherche....
Ne pourrait-il pas être mis en place un système de mutualisation pour l'indemnisation partielle ou totale des voies de recherche, déclarées et acceptées par une commission ad hoc, et qui malgré la logique et les espoirs, n'aboutissent pas?
Mais il faudrait une grande clarté sur la mise en place de ce type de solution, face aux maffias qui sont promptes à détourner les systèmes de leur destination: voir nos démocraties et l'action des lobbies!

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.