Le Collectif Interassociatif Sur la Santé n’existe plus depuis le 21 mars 2017, s’étant transformé en Union nationale des associations agréées des usagers du système de santé… jusqu’au lancement de son site, en cours de création, retrouvez ses actualités sur leciss.org

AA - +

RECHERCHE

Conférence-débat de l'Observatoire citoyen des restes à charge en santé sur les "frais cachés dans les affections de longue durée"

Accueil > Espace Presse > Actualités > Conférence-débat de l'Observatoire citoyen des restes à charge en santé sur les "frais cachés dans les affections de longue durée"

20 octobre 2016

Conférence-débat de l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé sur les frais cachés dans les affections de longue durée

logos CISS INC Santéclair

 

Dans le cadre de l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé, le Collectif interassociatif sur la santé, l’Institut national de la consommation/60 Millions de consommateurs et Santéclair organisent le mardi 25 octobre 2016 une conférence-débat à Paris 15e sur :

"SANTÉ : LES FRAIS CACHÉS DANS LES AFFECTIONS DE LONGUE DURÉE"


En France, près d’1 personne sur 6 souffre d’une affection de longue durée (ALD) : diabète, cancer du sein, insuffisance rénale, VIH… Elles sont classifiées autour d’une trentaine de pathologies par l’Assurance maladie, qui donnent lieu à une « prise en charge à 100 % » des soins qui leur sont liés.


Le dispositif actuel couvre-t-il suffisamment les soins des personnes qui souffrent d'une affection de longue durée ? A quoi s’applique effectivement le « 100 % » et quelles dépenses de santé en sont exclues ? Quels sont les frais supplémentaires spécifiques pour les principales pathologies ? La souscription d’une complémentaire santé est-elle nécessaire ?


Dans le cadre de l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé, le Collectif interassociatif sur la santé, l’Institut national de la consommation / 60 Millions de consommateurs et Santéclair ont analysé des données qui permettent de suivre les dépenses prises en charge, au moins en partie par l'Assurance maladie, à partir d’un échantillon représentatif de la population. L’intérêt de souscrire un contrat de complémentaire santé a été évalué en estimant le reste à charge pour des patients en ALD, selon 3 contrats type (entrée, moyenne, haut de gamme). De plus, l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé s’est appuyé sur l’expertise de plusieurs associations de patients pour ajouter l’apport qualitatif de nombreux témoignages sur le vécu des personnes concernées, afin de préciser les soins non pris en charge par l’Assurance maladie et qui pourtant laissent un reste à charge qui peut être conséquent.

 

Au programme de la matinée :

- Présentation des résultats de l’étude ;

- Echanges et débats autour de la prise en charge de 4 pathologies : le diabète, l’insuffisance rénale, le VIH et le cancer du sein.


Le programme détaillé sera ajouté sur cette page prochainement.


 

Lieu de la conférence-débat :

INSTITUT NATIONAL DE LA CONSOMMATION

18, rue Tiphaine 75015 Paris 

 

Quand ?

Mardi 25 octobre 2016, de 9h à 12h30 

 

Invitation à la conférence-débat


Inscrivez-vous dès maintenant : communication@leciss.org