Le Collectif Interassociatif Sur la Santé n’existe plus depuis le 21 mars 2017, s’étant transformé en Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé… dont le nom d’usage est France Assos Santé : jusqu’au lancement de son propre site, en cours de création, retrouvez ses actualités sur leciss.org

AA - +

RECHERCHE

Palmarès 2014 de Prescrire : cinq médicaments primés

Accueil > Espace Presse > Actualités > Palmarès 2014 de Prescrire : cinq médicaments primés

04 février 2015

Palmarès 2014 de Prescrire : cinq médicaments primés

Le Palmarès Prescrire 2014 comporte une "Pilule d'Or", qui apporte un progrès majeur, trois médicaments "Inscrits au Tableau d'Honneur" et un "Cité au Palmarès", qui apportent un progrès tangible pour les patients.

Le Palmarès des médicaments de Prescrire récompense chaque année les nouveaux médicaments, ou nouvelles indications de médicaments déjà sur le marché, qui représentent un progrès tangible pour les patients. Cette année, le Palmarès des médicaments prime cinq médicaments : une Pilule d'Or, ce qui n'était plus arrivé depuis six ans, trois médicaments inscrits au Tableau d'honneur, et un médicament cité au Palmarès.
 

 

Pilule d'Or

  • L'acide cholique (Orphacol°) apporte un progrès majeur chez les enfants atteints de rares déficits héréditaires de la synthèse d'acides biliaires primaires, maladie le plus souvent mortelle.

 

 

Tableau d'honneur 

  • L'imatinib (Glivec°) permet un allongement important de la survie chez les enfants atteints d'une forme rare de leucémie aiguë lymphoblastique.
  • L'artésunate intraveineux (Malacef°), traitement de référence des accès graves de paludisme, est disponible en France dans le cadre d'une autorisation temporaire d'utilisation (ATU dite protocolisée).
  • Le sofosbuvir (Sovaldi°) est un antiviral contre l'hépatite C chronique qui permet une durée de traitement plus courte, ce qui réduit la toxicité des autres médicaments associés.

Prescrire relève toutefois à propos du Sovaldi que "des incertitudes entourent son efficacité clinique à long terme et ses effets indésirables" et estime que "son prix exorbitant, déconnecté des coûts de recherche et de fabrication met en danger l'assurance solidaire".


Cité au Palmarès

  • L'enrobage des granulés de phénylbutyrate de sodium (Phenurane°) masque le mauvais goût de cette substance qui causait nausées et vomissements, gênant l'observance de ce médicament qui prolonge la survie des patients atteints d'un désordre rare du cycle de l'urée.

 

Il faut remonter à près de vingt ans pour constater un Palmarès des médicaments aussi fourni.

Espérons pour les patients que cette année ne soit pas qu'une exception, mais le début d'une tendance durable.

 

[source : le Palmarès 2014  des médicaments de Prescrire (Février 2015)]