Le Collectif Interassociatif Sur la Santé n’existe plus depuis le 21 mars 2017, s’étant transformé en Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé… dont le nom d’usage est France Assos Santé : jusqu’au lancement de son propre site, en cours de création, retrouvez ses actualités sur leciss.org

AA - +

RECHERCHE

Les réseaux de soins : des prix maîtrisés et une qualité contrôlée

Accueil > Espace Presse > Communiqués de Presse > Les réseaux de soins : des prix maîtrisés et une qualité contrôlée

04 octobre 2016

Les réseaux de soins : des prix maîtrisés et une qualité contrôlée

 

3 logos-CISS-60 Millions de consommateurs-Santeclair

 

L’Observatoire citoyen des restes à charge* livre les résultats d’une étude menée par le Cabinet Asterès sur les réseaux de soins. Cette étude s’appuie notamment sur des données récoltées auprès des différents acteurs œuvrant dans le domaine. Elle apporte un éclairage étayé sur le rôle que jouent les plateformes animant ces réseaux et l’intérêt que ces derniers présentent autant en matière de maîtrise des tarifs que d’encadrement de la qualité des soins.


Les réseaux de soins sont mis en œuvre par différentes complémentaires santé depuis le milieu des années 1990 via des plateformes qui contractualisent avec certains professionnels de santé dans le but de proposer des tarifs inférieurs à ceux du marché tout en garantissant aux patients une qualité des soins maîtrisée. On compte aujourd’hui 7 plateformes distinctes pour un total de personnes assurées estimé à environ 40 millions.

 

Les trois points à retenir de ce dispositif :

 

  • Les réseaux de soins sont susceptibles d’intervenir dans les secteurs de l’optique, du dentaire, de l’audioprothèses, l’ostéopathie, la chiropraxie ou encore des consultations de diététiciens. Ces soins sont susceptibles d’être facturés à des tarifs élevés et de laisser aux patients de lourds restes-à-charge.

 

  • Les diminutions tarifaires des professionnels de santé partenaires de ces plateformes varient, selon les soins dont il est question, de 10 à 50 % par rapport à la moyenne du marché. Les complémentaires peuvent par ailleurs proposer d’améliorer la prise en charge pour les patients qui privilégient un professionnel ayant adhéré à leurs réseaux de soins.

 

  • La qualité des soins au sein des réseaux est encadrée, d’une part, du fait des exigences figurant dans le cahier des charges que les professionnels de santé sont tenus de respecter afin d’être retenus parmi les partenaires ; et, d’autre part, au travers des contrôles effectués par les plateformes tant en amont qu’en aval des prestations. Il est important par ailleurs de souligner qu’en dehors des réseaux, les professionnels de santé intervenant en ville ne font l’objet d’aucune évaluation de la qualité de leurs pratiques.

 

--------------------------------------------------

 

(*) L’Observatoire citoyen des restes à charge en santé a été créé début 2013 par trois partenaires :
• le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss), qui regroupe quarante associations intervenant dans le champ de la santé, qui siège à l’Institut des Données de Santé et dispose de l’accès au SNIIRAM ;
• le magazine 60 Millions de consommateurs, édité par l’Institut national de la consommation ;
• la société Santéclair, spécialisée dans l’information et l’orientation dans le système de soins, filiale de plusieurs complémentaires santé.

 

 

 

Contacts :

 

Collectif interassociatif sur la santé

Marc Paris

01 40 56 94 42 / 06 18 13 66 95

communication@leciss.org.

60 Millions de consommateurs

Anne Juliette Reissier

01 45 66 20 35

aj.reissier@inc60.fr

Santéclair

Elodie Faure

01 47 61 23 06

contactpresset@santeclair.fr

 

 

 

A télécharger :

 

"Les réseaux de soins : des prix maîtrisés et une qualité contrôlée", communiqué du 04.10.2016

 

DOSSIER DE PRESSE "Les réseaux de soins : des prix maîtrisés et une qualité contrôlée", par CISS/60 millions de consommateurs/Santéclair - 04.10.2016