Accueil > Qui sommes-nous ? > Nos positions
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.
  • warning: Missing argument 2 for l(), called in /var/www/leciss.org/sites/all/modules/custom/ciss_push_homepage/ciss_push_homepage.module on line 429 and defined in /var/www/leciss.org/includes/common.inc on line 1658.
  • warning: htmlspecialchars() expects parameter 1 to be string, array given in /var/www/leciss.org/includes/bootstrap.inc on line 867.

Les principes de notre action

Ce qui porte notre action est la volonté de défendre et de permettre la participation des malades et des usagers du système de santé aux décisions qui les concernent.

 

Cette exigence de participation est fondamentale et d’autant plus incontournable lorsqu’il s’agit de choix thérapeutiques à faire par rapport à des situations de soins et de santé individuelles, dont la personne ne doit pas être seulement l’objet mais bel et bien le sujet, et auquel il revient in fine la possibilité de décider des options retenues parmi les différentes alternatives existantes.

 

La possibilité d’exercer individuellement ses droits en tant que malades et/ou qu’usagers du système de santé passe par un certain nombre de prérequis qui nécessitent d’être reconnus dans les textes, de la loi jusqu’au règlement, et appliqués dans les faits : accès à son dossier médical et à ses données de santé, mise à disposition d’une information complète et compréhensible sur le diagnostic ainsi que sur les choix thérapeutiques et leur pronostic afin de permettre un libre consentement éclairé, accès effectif aux soins envisagés d’un point de vue tant géographique que financier, prise en compte de la douleur, prise en considération des convictions personnelles face à des questions sensibles comme celle de la fin de vie par exemple, indemnisation en cas d’accident médical… C’est en tendant toujours vers la mise en œuvre exigeante de ces principes que nous intervenons pour améliorer la qualité de la relation de soins et le parcours de santé des personnes.

 

D’un point de vue collectif, la participation des malades et des usagers aux décisions qui les concernent consiste à organiser leur représentation pour que leur voix soit exprimée, en tant que telle, parmi celles des différentes parties prenantes aux réflexions et au processus décisionnel touchant à l’organisation et à la gestion de notre système de santé. La représentation des malades et des usagers passe par la mobilisation d’acteurs associatifs, appelés « représentants des usagers » et issus d’associations agréées du fait de leur indépendance et de leur implication avérée dans la défense des usagers. Ces représentants des usagers siègent ainsi à tous les niveaux du système de santé, dans une diversité d’instances allant du local (au sein des établissements de santé, et des caisses primaires d’assurance maladie notamment) jusqu’au national (dans les agences de santé ou le conseil de la CNAMTS par exemple), pour y porter un regard qui soit celui de l’intérêt collectif sous l’angle des usagers, en plus des approches que peuvent avoir les acteurs traditionnels du système que peuvent être les pouvoirs publics, les organismes d’assurance maladie, les syndicats de professionnels et fédérations d’offreurs de soins, les industriels du médicament et des dispositifs médicaux etc.

 

Ce sont les mêmes principes qui animent notre volonté d’intervention au niveau collectif et individuel : celui de la décision partagée et de la capacité à exprimer de façon autonome ses choix. Cette expression collective passe par des modalités de représentation qui reposent sur la structuration du monde associatif ayant abouti à la création de l’Union nationale et des Unions régionales des associations agréées d’usagers du système de santé, ayant pris le nom de France Assos Santé. Cette expression collective passe aussi par la formation des représentants des usagers, mission centrale de France Assos Santé, pour les accompagner dans leur capacité à se positionner en tant que représentants d’une voix collective, à partir de leur expérience singulière enrichie des approches complémentaires portées par la pluralité de nos associations membres.

 

D’un point de vue individuel comme collectif, notre action vise à favoriser l’accès de tous et de chacun à des soins de qualité et à un environnement politique, social, économique, écologique favorable à la santé.